• Decrease font size
  • Default font           size
  • Increase font size
NBA News
Press Release
Tuesday, 03 May 2016 16:43

The Niger Basin Authority (NBA) is made up of 9 member States: Benin, Burkina Faso, Cameroon, Côte d'Ivoire, Guinea, Mali, Niger, Nigeria and Chad. The total population of the basin is about 130 Million inhabitants, 70% of which are rural, with a 50-year life expectancy. In view of its ecological and socio-economic significance, the Niger Basin is an essential asset for the development of the sub-region. But today, the Basin’ development perspectives are threatened by the effects of climate change which affect both ecosystems and populations. Faced with this situation, NBA is implementing significant projects and programmes for the benefit of populations.

It is within that framework that NBA is organizing a meeting of the partners of one of the most important Projects and Programmes, namely the Integrated Programme for Development and Adaptation to Climate Change (PIDACC), in Abidjan on 1st June 2016. The programme includes three action components:

• Restoring and conserving the Niger Basin’s Ecosystems (example : claiming 121,500 ha of degraded land);

• Improving populations’ living conditions and implementing support measures in the context of climate change (example: construction or rehabilitation  of 161 reservoirs, ponds, pastoral wells and boreholes);

• Building the capacities of actors responsible for managing natural resources at the local, national and regional levels (example : building the capacity of 50 fisher organizations and fishing product processing groups).


The cost of PIDACC/NB is estimated at 273,792 Million US Dollars, or 175, 492 Billion CFA francs.

The Objective of this important meeting is to mobilize the financing needed for implementing the programme. Prior to that event, there will be an Extraordinary Session of the NBA Council of Ministers scheduled from 26th to 31th May 2016.


"Together for the Development of the Basin"

Media contact: KAYA Abdoulaye: This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

 
Niamey le 04 Avril 2016: Signature de la Convention de financement du fonds d’étude et de renforcement des capacités (FERC) de l’ABN financé par l'Agence Française de Développement (AFD)
Wednesday, 06 April 2016 06:42
There are no translations available.

Signature Convention FERCUn mois, après la cérémonie de réception provisoire de la salle informatique financé par l'AFD dans le cadre du projet GIRE2, L"ABN et l'AFD se retrouvent pour la signature d'une nouvelle convention, la cinquième.  Cette nouvelle convention concerne le Fonds d'Etude et de Renforcement des Capacités (FERC).  Le FERC vise spécifiquement à renforcer les capacités de l’ABN  afin de trouver des solutions pour assurer la pérennisation du suivi hydrologique qui reste une fonction centrale de l’ABN. D’un montant de 1000 000 d'euros pour une durée de deux ans, le projet est organisé en cinq composantes :
Composante 1 : Sensibilisation et plaidoyer auprès des décideurs des pays membres de l’ABN pour un montant de 100 000 Euros;
Composante2 : Renforcement des capacités techniques de l’ABN pour un montant de 400 000 Euros;
Composante3 : Etude pour l’amélioration et la pérennisation du suivi hydrologique pour un montant de 150 000 Euros;
Composante4 : Poursuite en phase transitoire des activités de suivi hydrologique pour un montant de 160 000 Euros;
Composante 5 : Modélisation, utilisation et valorisation des données pour un montant de 140 000 Euros;
- Audit des caisses d’avances et appui des SHN sur la préparation des dossiers de renouvèlement des fonds pour un montant de 20 000 Euros;
- Imprévus : 30 000 Euros.
La cérémonie de signature  de la convention a été présidée par le Secrétaire Général du Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Ministère de Tutelle de l’ABN au Niger. La Convention a été signée par  Mme Toupta BOGUENA, Secrétaire Exécutif de l'Autorité du Bassin du Niger (ABN),par Philippe RENAULT Directeur de l'Agence Française de Développement (AFD) et cosignée par son Excellence M Marcel ESCURE,  Ambassadeur de France au Niger.  La Cérémonie a été marquée par la présence  de plusieurs personnalités dont l'Ambassadrice du PIC de l’ABN,  les  Ambassadeurs des pays membres de l'ABN accrédités au Niger à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Nigeria et le Tchad, les cadres du Secrétariat Exécutif de l’ABN et de l'Agence Française de Développement. Elle  a été clôturée par une photo de famille.

Télécharger l'allocution  de l'Ambassadeur de France au Niger.

 
Signature de la Convention de financement du Projet PGBFN
Friday, 19 February 2016 09:36
There are no translations available.

Niamey le 18 Février 2016 : Signature de la Convention de financement du Projet de Gestion du Bassin du Fleuve Niger (PGBFN), financé par la Banque mondiale à travers les fonds du CIWA

C'est  la salle de  conférence du Secrétariat Exécutif de l'ABN qui a servi de cadre pour la signature de cette importante Convention d'un montant de 7,5 millions de dollars américain pour le financement du Projet de Gestion du Bassin du Fleuve Niger ( PGBFN) entre l'Autorité du Bassin du Niger (ABN) représentée par son secrétaire Exécutif Mme Toupta BOGUENA, Secrétaire Exécutive et la Banque Mondiale, chef de fil des partenaires Techniques et Financiers de l'ABN, représentée par son Représentant Résident au Niger M Siaka BAKAYOKO.
La Cérémonie a été marquée par la présence des Ambassadeurs des pays membres de l'ABN accrédité au Niger à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Nigeria, le Tchad, les cadres du secrétariat Exécutif et de la Banque mondiale.
Le projet d'assistance technique est à exécuter sur 5 ans et soutiendra l'ABN à travers le renforcement des capacités pour l'exécution durable de son mandat principal et la facilitation de sa prise de décision fondée sur des avis motivés dans le processus de préparation du projet de barrages à buts multiples de Fomi en Guinée.
Les populations des Neufs Etats membres bénéficieront du projet indirectement grâce à l'amélioration de la coordination régionale dans la gestion et le développement des ressources en eau.
Au cours de la cérémonie, les participants ont pu suivre un film documentaire sur les réalisations du Projet de Développement des Ressources en Eau et de Gestion Durable des Ecosystèmes dans le Bassin du Niger (Projet DREDGE) au Niger et un autre sur l'ensablement du Bassin du Niger.


 
Mme CISSE Mariam Kaidama Sidibé: Ambassadrice de l'ABN
Thursday, 19 November 2015 07:17
There are no translations available.

La session extraordinaire du Conseil de Ministres tenue les 3 et 4 Novembre à Bamako au Mali a designé Mme Cissé Mariama Kaidama, ancien premier ministre du Mali comme ambassadeur du PIC chargée d’accompagner le processus de sensibilisation et de plaidoyer auprès des États du Bassin du Niger et des partenaires internationaux en vue de mobiliser les ressources nécessaires pour la mise en œuvre du PIC. .

Télécharger une présentation sommaire de l'Ambassadrice de l'ABN

 
Réception provisoire du nouveau bâtiment du CIP/ABN
Monday, 22 February 2016 14:24
There are no translations available.

Vendredi 19 Février 2016:  Réception provisoire du nouveau bâtiment du CIP/ABN, fruit de la coopération entre l’Autorité du Bassin du Niger ( ABN) et l'Agence française de Développement( AFD).

Le vendredi 19 Février 2016, a eu lieu la cérémonie de réception provisoire du nouveau bâtiment du Centre Inter-Etat de Prévision de l’ABN (CIP/ABN). Ont pris par à cette importante cérémonie, le Secrétaire Exécutif de l'ABN Mme Toupta BOUGENA, le représentant de l'AFD M Boubacar HABIBOU, le bureau ingénieur conseil BETAS représenté M Sadou MAIGUISO, l’Entreprise Issoufou GARBA représentée par Mr BOUSSI MOUSSA Adamou, les cadres du Secrétariat Exécutif et la presse.


Ce bâtiment financé par l'AFD  abritera les équipements informatiques destinés à la collecte, aux traitements et au stockage des données hydroclimatiques nécessaires à la modélisation et aux prévisions hydrologiques. Cette activité de suivi du réseau hydrologique est l’une des activités phares de l’ABN qui a même motivé sa création et son existence a dit Mme le Secrétaire exécutif dans son allocution. Elle a également remercié au nom des 9 Etats Membres l'Agence Française de développement. Au paravent le Directeur Technique a fait la genèse de la coopération ABN/AFD qui depuis plus d’une décennie a permis à l’ABN d’obtenir des acquis importants.
La cérémonie a pris fin  par une visite guidée du bâtiment et une photo de famille pour immortaliser la dite cérémonie....

 
Investment plan for the Strengthening of Resilience to Climate Change in the Niger Basin
Friday, 04 December 2015 13:45

The African continent is among the most vulnerable to climate change due to a combination of the anticipated effects of climate change and to ongoing development challenges, high poverty levels, and low adaptive-capacity. Among a wide array of possible impacts of climate change, Africa will experience compounded stress on water resources that already face significant strain from overexploitation and degradation, with drought stress exacerbated in drought-prone regions. The Niger River Basin in West Africa is on the extreme end of the vulnerability scale. The Basin suffers further from a large Adaptation Deficit - national and local governments are not equipped to respond to ongoing climate-related events, much less escalated future events.
The Niger Basin is an expansive region in West Africa that is home to more than 130 million people throughout the nine countries of Benin, Burkina Faso, Cameroon, Chad, Ivory Coast, Guinea, Mali, Niger, and Nigeria. The Niger River and its tributaries are a vital lifeline providing drinking water, irrigation, aquaculture, energy, and transport to these nine riparian countries. Heavy reliance on natural resources, combined with ongoing conflicts, and political instability make it one of the most fragile river basins in Africa. Over 70% of the population lives in areas where food security depends on unreliable rainfall and highly variable inter-annual and intra-annual river flows. Climate variability has long been a challenge and an obstacle for development in the Basin.

Download the Final version of CRIP

 
Ministerial Round Table on the Future of river Niger
Tuesday, 27 October 2015 12:05

This Round Table was held on the sidelines of the annual meetings of the World Bank and IMF held this year in Lima, Peru from 5 to 11 October 2015. The Round Table, organized jointly by the World Bank and the Niger Basin Authority (NBA), brought together several distinguished representatives of NBA member countries, like H.E. Mamadou Igor Diarra, Minister of Economy and Finance of Mali and H.E. Christine Gbédji-Vyaho, Minister of Water of Benin, Chair of the Council of Ministers of the Niger Basin Authority. The World Bank was represented by Mr. Makhtar Diop, Vice President of the Africa Region, Mrs. Laura Tuck, Vice President of the Sustainable Development Practice and Mr. Paul Noumba, Country Director for Mali, Niger and Chad, Mr. Jamal Saghir, Senior Advisor to the Vice President of the Africa Region, and Mrs. Paula Caballero and Mr. Junaid Ahmad, representing the Director of Environment and Natural Resources and the Director for Water, respectively. In addition, representatives of NBA Technical and Financial Partners attended the meeting; these were the African Development Bank, the French Development Agency and KfW.
This Round Table was held according to the following agenda:  
•    Opening of the Round Table
•    Investment Plan for Strengthening Resilience to Climate Change in the Niger Basin (CRIP)
•    Discussion and adoption of the Investment Plan presented
•    Closing of the Round Table


Downloard the Summary of the meeting

 
<< Start < Prev 1 2 3 4 Next > End >>

Page 1 of 4

Search

Calendrier

May 2016
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Important siles