• Decrease font size
  • Default font           size
  • Increase font size
Cérémonie d'ouverture du 8ième Sommet ordinaire des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'ABN PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 30 Avril 2008 00:00

Le 8ième Sommet ordinaire des Chefs d'Etat et de Gouvernement des pays membres de l'ABN s'est ouvert, le 30 avril 2008 à Niamey, en présence des Présidents du Niger, du Bénin, du Mali et du Tchad

 

Le 8ième Sommet ordinaire des Chefs d'Etat et de Gouvernement des pays membres de l'Autorité du Bassin du Niger (ABN) s'est ouvert, mercredi 30 avril 2008 à Niamey (NIGER), en présence du Président de la République du Niger, président en exercice du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’ABN, du Président de la République du Bénin, du Président de la République du Mali et le Président de la République du Tchad. Cette cérémonie a vu également la participation des partenaires techniques et financiers de l’ABN, les représentants des usagers de l’eau et de la société civile.

Depuis ce matin, les représentants des 9 Etats membres de l'Autorité débattent à huis clos sur l’adoption du Rapport de la Session extraordinaire du Conseil des Ministres tenue à Niamey le 28 avril 2008 sur des questions relatives à l’approbation du Programme d’investissement et de la Charte de l’Eau, à l’apurement des arrières et au paiement des contributions, à la réalisation de l’étude stratégique des mécanismes de financement autonome et durable de l’ABN et à la sécurité alimentaire dans le bassin du Niger. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement décideront également de la nomination du Président du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Il faut souligner que le Programme d’Investissement est la déclinaison budgétaire du Plan d’Action de Développement Durable (PADD), élaboré durant le premier semestre de l’année 2007 et adopté par le Conseil des Ministres lors de sa session extraordinaire tenue à Niamey du 25 au 26 juillet 2007. Il constitue l’un des principaux résultats de l’aboutissement du processus de la Vision Partagée. Les actions chiffrées du Programme d’Investissement de l’ABN sont déclinées suivant les trois (3) domaines ou composantes prioritaires consensuellement retenus par les Etats à savoir : (i) le Développement des infrastructures socio-économiques, (ii) la protection des ressources et des écosystèmes et (iii) le renforcement des capacités et implication des acteurs.

La réalisation de la Charte de l’Eau quant à elle, répond au besoin de mettre en place un cadre harmonisé de gestion des ressources en eau au sein et entre les États membres de l’ABN, dans une perspective de développement durable et de gestion intégrée des ressources en eau. La Charte de l’Eau du Bassin du Niger permettra également de compléter les textes actuels de l’ABN par la mise à disposition d’un cadre juridique et institutionnel approprié et souple permettant une concertation et une gestion commune des ressources en eau du bassin du Niger.

Le projet de la Charte de l’Eau du bassin du Niger devra être complété par des textes annexes notamment le Code de l’Environnement, le manuel de gestion technique des barrages et la maîtrise d’ouvrage.

 

 

Sondage

Etes-vous satisfait de ce site ?
 

Statistiques

Affiche le nombre de clics des articles : 88395