• Decrease font size
  • Default font           size
  • Increase font size
Participation de l’ABN au Forum régional des Organisations intergouvernementales de l’Afrique de l’Ouest. Dakar du 21 au 22 juin 2022.
Monday, 27 June 2022 18:09
There are no translations available.

L’Autorité du Bassin du Niger (ABN) a participé au Forum régional des Organisations intergouvernementales (OIGs) de l’Afrique de l’Ouest tenu à Dakar les 21 et 22 juin 2022. Cette importante rencontre dont le thème est « Renforcer le partenariat pour l’intégration régionale et la résilience aux chocs pour une meilleure reprise économique » avait pour objectif de renforcer le partenariat pour un développement durable entre les entités du Système des Nations Unies représentées par la CEA et le PAM d’une part et la CEDEAO et les Organisations intergouvernementales  de l’Afrique de l’Ouest d’autre part.
Plus spécifiquement, le forum visait à :
- Informer sur l’impact des défis récents du COVID 19 et de la crise Russie - Ukraine sur l’Afrique de l’Ouest ;
- Informer sur les initiatives phares récentes de coopération entre la CEA, le PAM et les autres Agences des Nations Unies avec les OIGs d’Afrique de l’Ouest    
- Tenir un dialogue politique sur la hausse de l’insécurité alimentaire dans la sous-région ouest- Africaine, pour sensibiliser les décideurs politiques et économiques dans la perspective de la mise en place d’un cadre politique de réduction de la haute insécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest ainsi que sur le renforcement de l’intégration régionale
- Echanger sur les perspectives de renforcement du partenariat entre la CEA, le PAM et les autres entités du SNU avec les OIGs pour mieux accompagner les efforts des pays ouest-africains vers l’intégration régionale et le développement durable   

Le Secrétaire Exécutif de l’ABN était représenté à ce forum par M. KONE Soungalo, Expert en modélisation. Cette rencontre a été l’occasion pour l’ABN d’informer le forum de sa mission et les activités qu’elle mène pour  accompagner les politiques de développement de ses 9 Pays membres et contribuer à adresser les questions de l’insécurité alimentaire et énergétique dans le bassin du Niger. Elle contribue à améliorer la résilience des populations et des biens face au changement climatique.
L’ABN a montré l’importance des Organismes de bassin dont le rôle est le suivi et la gestion des ressources en eau et produire des informations pour l’aide à la prise de décision. Le bon fonctionnement de ces Organismes opérationnel est primordial dans la résolution durable de la problématique de l’insécurité alimentaire en Afriques de l’Ouest. La question du financement durable de ces Organismes de bassin reste une question importante à résoudre pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle. L’ABN est dans le processus de la mise en place d’un Fonds Régional d’Adaptation au Changement Climatique (FRACC) du bassin du Niger.