• Decrease font size
  • Default font           size
  • Increase font size
GIRE 2
Concluusions et recommandation de l'Ă©valuation finale du projet GIRE2 PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 30 Août 2017 07:56

La principale recommandation du Consultant porte sur les deux points suivants :

- L’appui au suivi hydrologique ne doit pas être uniquement technique : il doit prendre en compte les aspects institutionnels, tel que détaillé ci-dessous (ex. organisation des observateurs, ancrage institutionnel de tout nouvel équipement, implication des CNU dans le suivi hydrologique).
- Il est conseillé de viser un suivi hydrologique qui s’appuie principalement sur le réseau des observateurs des pays, en le renforçant par quelques stations pourvues d’équipement automatique soigneusement sélectionnées pour la prévision des crues. Le choix de ce réseau réduit de stations automatiques pourrait se réaliser dans le cadre du FERC.

Les principales recommandations sont reportées par ordre décroissant d’importance.

Lire la suite...
 
Acquis du projet GIRE2 PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 30 Août 2017 07:43

RĂ©sultats

- La Continuité de l’appui du suivi hydrologique dans les pays : formation de recyclage des observateurs, primes aux observateurs, financement des missions de relevés, couverture des frais de relevés GSM.
- Des  linmnigraphes numériques (avec ou sans transmissions GSM) installés et opérationnels .
- Les appareils automatiques de mesure hydrométriques (PCD Satlink et Limnigraphes numériques à transmission GSM ont permis la transmission en temps réel des mesures.
- L’Alimentation en donnée du le Système Informatique de Prévision (SIP) afin de prévoir des crues, suivi de l’élaboration de bulletins d’alerte de crues appréciés par les pays.
- Une  base de données hydrométrique régionale à jour.
- La production régulière de bulletins d’information hydrologiques, de notes techniques, de bilans hydrologiques à destination des pays membres et certains utilisateurs finaux.
- Le renforcement des capacités  des agents des SHNs sur la collecte, gestion et traitement des données hydrométriques.

Impacts

- GIRE2 a clairement renforcé la légitimité de l’ABN en fortifiant sa mission de suivi environnemental et son rôle de coordination de la mise en valeur des ressources en eau.
- Le projet a bâti un socle de connaissance hydrologique essentiel à l’ABN qui lui permet d’assurer ses missions.
- La capacité technique de l’UGP est grande, comme le témoignent les partenaires (IRD, AGHRYMET, GIZ, OMM) et les pays.
- Le projet GIRE2 a remémoré les pays de la nécessité du suivi hydrologique.
- Il a fortifié la pratique avec les observateurs.
- L’utilité du suivi journalier avec les équipements de mesure automatique a été démontrée pour la prévision des inondations.
- Un début de prise en charge du suivi hydrologique est observé avec i) le maintien du suivi hydrologique basé sur le réseau d’observateurs, ii) l’achat d’équipement automatique de mesure et iii) la volonté de prendre en charge la rénovation du réseau hydrométrique de suivi.


 
BILAN HYDROLOGIQUE DU BASSIN DU NIGER 2015/2016 PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 04 Juillet 2016 15:46

Le Fleuve Niger prend sa source dans les plateaux du Fouta Djalon en Guinée et traverse successivement le Mali, le Niger, le Bénin et le Nigeria où il se jette dans l’Océan Atlantique après un parcourt d’environ 4200km. C’est le troisième plus long fleuve d’Afrique, le 14ème du monde et le 9ème du point de vue de la taille de son bassin versant.  Son bassin actif couvre une superficie d’environ 1,5 millions km2 que se partagent les neuf (9) pays regroupés au sein de l’Autorité du Bassin du Niger : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger, le Nigeria et le Tchad. La Bénoué qui prend sa source au Tchad avant de traverser le Cameroun pour rejoindre le cours principal du Niger à Lokoja au Nigeria est son affluent le plus important.

L’année hydrologique du fleuve Niger débute le premier juin et se termine le 31 mai de l’année suivante. L’année hydrologique 2015/2016 a été caractérisé par un faible écoulement dans les bassins du Niger Supérieur, du Delta Intérieur et le  Niger Moyen mais était légèrement supérieur à la moyenne dans le Niger Inférieur. La fin de l’année hydrologique a été marquée par la décrue dans l’ensemble du fleuve Niger en raison de la saison sèche. Pendant cette période l'écoulement a été soutenu par les lâchers des barrages de Sélingué au Mali, de Lagdo au Cameroun, de Kainji, de Jebba et de Shiroro au Nigeria.

Télécharger le bilan hydrologique du Bassin du Niger 2015 - 2016

 
Le projet GIRE 2 - Gestion Intègrée des Ressources en Eau (Phase 2) PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 18 Août 2011 11:35

Le projet d’appui au « processus d’acquisition, de traitement et de modélisation des données hydrologiques pour une gestion efficiente des ressources en eau du bassin du fleuve niger » appelé communément Projet « GIRE 2 » fait l’objet d’une subvention de l’AFD (convention CZZ 1369 signée le 14 octobre 2010 – 3,4 Millions €).
Le projet s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Investissement 2008-2027 de l'ABN - composante 3 « Renforcement des capacités et implication des acteurs de la GIRE » et notamment le sous-volet « renforcement des capacités de la fonction  connaissance ».

L’objectif fondamental de ce projet est de doter l’ABN des moyens lui permettant d'assurer avec efficience le suivi des ressources en eau et des grands ouvrages hydrauliques, pour une gestion harmonieuse, intégrée et coordonnée de ces ouvrages, en valorisant les données et outils déjà développés et en les complétant.

Au titre des acquis du projet, on peut citer entre autres :

-des équipements hydrologiques fonctionnels dont certains sont de très haut niveau technologiques (équipements de mesures de débits à l’ADCP, Plates-formes de collectes basées sur le système METEOSAT de communication) ;
-renforcement des capacités agents des services hydrologiques nationaux et de l’ABN et  la gestion des ressources en eau.
-Dix bases de données opérationnelles à l’ABN et dans les SHN (nouveau logiciel Hydromet) ;
-l’amélioration des systèmes de traitements et de diffusion des données et informations hydrologiques (notes techniques, bulletins hydrologiques et de prévision).

Coordonnateur: M Brehima Coulibaly

Télécharger la présentation du projet GIRE2