• Decrease font size
  • Default font           size
  • Increase font size
DREGDE/BN
Évaluation des risques climatiques du Plan d’Action de Développement Durable du Bassin du Fleuve Niger PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 21 Janvier 2015 16:01

L’Autorité du Bassin du Niger et la Banque Mondiale ont entrepris une initiative conjointe d’évaluation des risques liés au changement climatique sur les performances du Plan d’Action de Développement Durable de l’ABN, adopté en 2008 par les Chefs d’État et de Gouvernement des 9 pays membres de l’ABN. Le but de cette initiative est de renforcer la résilience climatique dans les zones ciblées du PADD.  
Cette étude de la Banque Mondiale est financée par (i) le Programme de Partenariat Banque/Pays-Bas (BNPP), (ii) le Fonds fiduciaire pour le Développement écologiquement et socialement durable (DESD) mis en place par la Finlande et la Norvège, (iii) le Fonds fiduciaire norvégien (FFN), et (iv) le Fonds fiduciaire Danoise pour « La gestion intégrée des eaux et des terres pour l'adaptation a la variabilité et au changement climatique (ILWAC) ». Cette étude a été dirigée par Amal Talbi, Catherine Tovey et Emmanuel Nikiema (AFTWR). Hilaire Doffou, Coordinateur Régional du Programme DREGDE, a été responsable de la coordination avec l'équipe de l’ABN.
La Banque Mondiale a mobilisé une équipe d’étude pour la formulation de la méthodologie et la conduite des travaux de recherche composée de M. Johan Grijsen (Chef d’équipe); de Dr. Casey Brown, de Yonas Ghile et de M. Umit Taner du Groupe de Recherche sur les Hydro systèmes (HRG) de l’université de Massachusetts, Amherst (États-Unis); de Dr. Andover Tarhule, de l’université d’Oklahoma, Norman (États-Unis) et de M. Aminou Tassiou (Niger).  L’Équipe d’étude de l’ABN est composée de  Dr. Abdou GUERO, Directeur Technique de l'ABN, de Robert Y. Dessouassi, Responsable de l'Observatoire de l'ABN, de Soungalo Koné, Expert en modélisation à l'ABN et de Bréhima Coulibaly, Coordonnateur du Projet GIRE-2. Le rapport a été préparé par Johan Grijsen et a également été publié par Ghile et al (2014), Grijsen et al (2013) and Tarhule et al (2014).

Télécharger le rapport final  présenté en cinq volumes :
- Volume 1: Rapport principal
- Volume 2: Profil des ressources en eau et variabilité historique du climat
- Volume 3: Demandes en eau et impact du changement climatique sur l’agriculture pluviale
- Volume 4: Modélisation hydrologique et modélisation des ressources en eau du BFN et analyse économique du PADD
- Volume 5: Projections du climat et de l’écoulement et évaluation du risque climatique du PADD

 
Avis de publication du Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES) du PDREGDE, mis à jour pour intégrer le Projet Gestion du Bassin du Fleuve Niger (PGBFN) PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 17 Octobre 2014 11:53

A.GENERALITES
La Banque mondiale, à travers un don du fonds CIWA (Cooperation in International Waters in Africa / Coopération sur les eaux internationales en Afrique) évalué à 7,5 Millions de Dollars US, envisage d’appuyer l’Autorité du Bassin du Niger (ABN) pour renforcer le cadre institutionnel de coopération régionale sur les ressources en eau dans le bassin du fleuve Niger. Le projet d’assistance technique en cours de préparation (Projet de Gestion du Bassin du Fleuve Niger) comprend deux composantes :
- Composante 1 : renforcement de l’Autorité du Bassin du Niger pour assurer durablement son rôle régalien ;
- Composante 2 : facilitation de la prise de décision dans le processus de préparation du Projet de barrage à buts multiples de Fomi.
Il est prévu que le Projet de Gestion du Bassin du Fleuve Niger soit exécuté sur cinq ans (Janvier 2015 – Décembre 2019).

B.RESPECT DES DISPOSITIONS ET PROCEDURES DE SAUVEGARDES ENVIRONNEMENTALES ET SOCIALES
Le Projet en cours de préparation est une assistance technique à l’ABN et il ne financera aucune construction physique sur le terrain. Dans le cadre de la composante 2 dudit Projet, après avoir établi une vision commune et une feuille de route complète sur les étapes de préparation du Projet de barrage à buts multiples de Fomi, les partenaires peuvent discuter et initier des études complémentaires qui pourraient les aider davantage à la prise de décision. Etant donné que les TdR pour ces études ne pourront être établis que lorsque ces dernières seront déterminées durant la mise en œuvre du projet, le Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES) du Programme de Développement des Ressources en Eau et de Gestion Durable des Ecosystèmes (P-DREGDE/ABN), en cours d’exécution et qui comprend le financement de la mise à jour des études techniques et environnementales du barrage à buts multiples de Fomi, a été mis à jour afin d’y refléter l’objectif et les composantes du Projet de Gestion du Bassin du Fleuve Niger.
En respect de la Charte de l’Eau du Bassin du Niger et des procédures opérationnelles de la Banque mondiale, le Secrétariat Exécutif de l’Autorité du Bassin du Niger a approuvé le CGES du P-DREGDE mis à jour.

C. DISPONIBILITE ET ACCESSIBILITE DU CGES MIS A JOUR
Le rapport final est disponible et peut être consulté par toute partie intéressée, à l’adresse suivante :
Siège de l’Autorité du Bassin du Niger
9, Rue du Fleuve, Plateau, Niamey
B. P. : 729 NIAMEY - Niger
Tél. : +227 20 72 31 02 / 20 72 43 95 –
Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. – site Web : www.abn.ne

 

Télécharger le rapport final

 
LE PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES EN EAU ET DE GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES DANS LE BASSIN DU NIGER (P-DREGDE/BN) PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 27 Mars 2012 10:31

Le Programme de Développement des Ressources en Eau et de Gestion Durable des Ecosystèmes dans le bassin du Niger (Programme DREGDE/BN) est une initiative de l’ABN et de ses Etats membres pour apporter des réponses aux problèmes énergétiques, alimentaires et de dégradation des ressources naturelles dans le bassin du Niger. D’une durée de douze ans, pour un budget global de 500 millions USD, le Programme est aligné sur la stratégie d’Assistance pour l’Intégration Régionale de la Banque mondiale qui en est le principal bailleur.
La première phase a une durée de cinq ans (2008-2013) pour un budget de 186 millions USD. Elle est exécutée dans cinq pays : Guinée, Mali, Niger, Bénin et Nigeria.
Les trois composantes du Programme sont : (1) renforcement des Institutions et des capacités de l’ABN/Etats membres ; (2) réhabilitation, optimisation et développement des infrastructures régionales ; (3) gestion durable des écosystèmes dégradés prioritaires et réhabilitation des petites infrastructures hydrauliques

 

Lire la suite...
 



Actualités

Sondage

Etes-vous satisfait de ce site ?
 

Statistiques

Affiche le nombre de clics des articles : 108041