• Decrease font size
  • Default font           size
  • Increase font size
Bulletin hydrologique
Bulletin Mensuel Octobre 2021 PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 08 DĂ©cembre 2021 08:47

Le mois d’octobre marque la fin de la saison pluvieuse et le début de la crue guinéenne dans le Niger Moyen.  Dans le Delta Intérieur, cette crue n’a pas encore atteint son maximum alors qu’au Niger Supérieur et au Niger Inférieur, la décrue s’est amorcée depuis la fin du mois de septembre.
Les remplissages des barrages de Selingué au Mali et de Kainji au Nigeria ont atteint leur niveau maximum. Le barrage de Sélingué est en situation de déversement.
Les données utilisées pour les différentes analyses ci-dessous proviennent des réseaux d’observations hydrométriques des Services Hydrologiques Nationaux et des Agences de barrages des neuf (9) pays membres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN).
L’analyse des écoulements dans les quatre sous-bassins du Niger est faite aux stations hydrométriques de référence, à savoir Koulikoro (Mali) pour le Niger Supérieur, Diré (Mali) pour le Delta Intérieur, Niamey (Niger) pour le Niger Moyen et Lokoja (Nigeria) pour le Niger Inférieur

Télécharger le Bulletin Mensuel Octobre 2021

 
Bulletin Mensuel Septembre 2021 PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 26 Octobre 2021 12:45

Le mois de septembre a connu une baisse des précipitations dans la majeure partie du bassin du Niger. En conséquence, le niveau d'eau du fleuve a commencé à baisser en particulier dans le Niger supérieur et inférieur. D'autre part, l'onde de crue du Niger supérieur continue de monter dans le Delta Intérieur du Niger provoquant l'augmentation du niveau d'eau dans ce sous-bassin.
Le remplissage des barrages de Selingué au Mali et de Kainji au Nigeria sont toujours en cours et ont quasiment atteint leur niveau maximum.
Les données utilisées pour les différentes analyses ci-dessous proviennent des réseaux d’observations hydrométriques des Services Hydrologiques Nationaux et des Agences de barrages des neuf (9) pays membres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN).
L’analyse des écoulements dans les quatre sous-bassins du Niger est faite aux stations hydrométriques de référence, à savoir Koulikoro (Mali) pour le Niger Supérieur, Diré (Mali) pour le Delta Intérieur, Niamey (Niger) pour le Niger Moyen et Lokoja (Nigeria)

Télécharger le Bulletin Mensuel de Septembre 2021

 
Bulletin Mensuel août 2021 PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 06 Octobre 2021 08:26

Le mois d'août a connu une augmentation des précipitations dans tous les compartiments du bassin du Niger. En conséquence, le niveau d’eau du fleuve a connu une augmentation franche provoquant des inondations, notamment dans le Niger inférieur.
Le remplissage des barrages de Selingué au Mali et Kainji au Nigeria démarré, respectivement au cours de la deuxième et de la troisième décade du mois de juillet 2021, se poursuit normalement.
Les données utilisées pour les différentes analyses ci-dessous proviennent des réseaux d’observations hydrométriques des Services Hydrologiques Nationaux et des Agences de barrages des neuf (9) pays membres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN).
L’analyse des écoulements dans les quatre sous-bassins du Niger est faite aux stations hydrométriques de référence, à savoir Koulikoro (Mali) pour le Niger Supérieur, Diré (Mali) pour le Delta Intérieur, Niamey (Niger) pour le Niger Moyen et Lokoja (Nigeria) pour le Niger Inférieur

Télécharger le Bulletin Mensuel août 2021

 
Bulletin Mensuel juillet 2021 PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 23 Août 2021 19:21

Au mois de juillet, les précipitations sont bien installées sur tous les compartiments du bassin du Niger, avec des coefficients de ruissellement plus élevés qu’en juin, au début de la saison des pluies, en raison de la saturation progressive des sols. La crue perlée du mois de juin fait alors place à une augmentation soutenue des écoulements sur l’ensemble du bassin du Niger.
Le remplissage des barrages de Selingué au Mali et Kainji au Nigeria ont démarré respectivement au cours de la deuxième et la troisième décade.
Les données utilisées pour les différentes analyses ci-dessous proviennent des réseaux d’observations hydrométriques des Services Hydrologiques Nationaux et des Agences de barrages des neuf (9) pays membres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN).
L’analyse des écoulements dans les quatre sous-bassins du Niger est faite aux stations hydrométriques de référence, à savoir Koulikoro (Mali) pour le Niger Supérieur, Diré (Mali) pour le Delta Intérieur, Niamey (Niger) pour le Niger Moyen et Lokoja (Nigeria) pour le Niger Inférieur


Télécharger le bulletin du mois de juillet 2021

 
Bilan hydrologique 2020-2021 PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 08 Août 2021 08:35

L'année hydrologique 2020/2021 dans le compartiment du Niger Supérieur du Bassin a été déficitaire, forte dans le Delta Intérieur, très humide dans le Moyen Niger et modérément humide dans le Niger Inférieur.
La situation moyenne des écoulements observée dans le Delta Intérieur du Niger est due aux apports de l’affluent le Bani en provenance de la Côte d’Ivoire et du Mali.
Dans le Niger Moyen, les écoulements des affluents de la rive droite Dargol, Gourouol, Sirba et Goroubi en provenance du Burkina Faso, ont significativement contribué à l’hydraulicité humide dans ce sous bassin du fleuve Niger.
Le Niger Inférieur a connu une année hydrologique excédentaire due aux apports en provenance des affluents rive gauche dont le principale Bénoué qui prend sa source au Cameroun.
Les niveaux d’eau dans les barrages de Selingué au Mali et de Kainji au Nigeria ont atteint toute la cote de retenue normale et ont contribué au soutien d’étiage en aval.
En résumé, l'année hydrologique 2020/2021 a été caractérisée par des écoulements particulièrement forts provoquant des inondations dans le Niger Moyen et Inférieur du bassin du Niger avec des débits jamais enregistrés pendant plus de 100 années. Ces inondations ont occasionné des pertes en vie humaines, des dégâts en matériels et des milliers de personnes rendues sans abri.
L’ABN à travers son Observatoire du Bassin du Niger devrait être plus soutenue afin de fournir les informations appropriées et opportunes sur la situation hydrologique du bassin du Niger.

Télécharger le bilan hydrologique 2020-2021

 

Lire la suite...
 
Bulletin Mensuel juin 2021 PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 31 Juillet 2021 09:58

Le mois de juin marque le début de l’année hydrologique sur le bassin du Niger. Le démarrage de la saison des pluies 2021 a été timide, notamment au cours de la première décade de juin, mais la situation s’est améliorée au cours de la dernière décade du mois avec une remontée des écoulements sur l’ensemble du bassin qui se caractérise par des crues perlées, au rythme des pluies locales enregistrées.
La vidange des barrages de Selingué au Mali et Kainji au Nigeria se poursuit pour soutenir les étiages au niveau du haut bassin et du Niger Inférieur.
Les données utilisées pour les différentes analyses ci-dessous proviennent des réseaux d’observations hydrométriques des Services Hydrologiques Nationaux et des Agences de barrages des neuf (9) pays membres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN).
L’analyse des écoulements dans les quatre sous-bassins du Niger est faite aux stations hydrométriques de référence, à savoir Koulikoro (Mali) pour le Niger Supérieur, Diré (Mali) pour le Delta Intérieur, Niamey (Niger) pour le Niger Moyen et Lokoja (Nigeria) pour le Niger Inférieur

Télécharger le Bulletin Mensuel juin 2021

 
Bulletin Mensuel mai 2021 PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 11 Juin 2021 17:25

Le mois de mai marque la fin de l’année hydrologique 2020/2021.
Les écoulements ont continué à décroitre sur l’ensemble du bassin, en dépit de quelques averses localisées qui ont été enregistrées dans certains compartiments du bassin, notamment dans le Niger Supérieur et le Niger Inférieur.
La vidange des barrages de Selingué au Mali et Kainji au Nigeria se poursuit pour soutenir les étiages au niveau du haut bassin et du Niger Inférieur.
Les données utilisées pour les différentes analyses ci-dessous proviennent des réseaux d’observations hydrométriques des Services Hydrologiques Nationaux et des Agences de barrages des neuf (9) pays membres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN).
L’analyse des écoulements dans les quatre sous-bassins du Niger est faite aux stations hydrométriques de référence, à savoir Koulikoro (Mali) pour le Niger Supérieur, Diré (Mali) pour le Delta Intérieur, Niamey (Niger) pour le Niger Moyen et Lokoja (Nigeria) pour le Niger Inférieur

Télécharger le Bulletin Mensuel mai 2021

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 4